21 mai 2008

Crème brûlée !!!

Laurent Neuneu est fier, il a acheté de quoi faire une petite crème brûlée. Un peu de cassonade ajoutée et hop, au four pour 10 minutes d'après les indications position maximum pour bien faire brûler. Laurent Neuneu s'applique, il pense à regarder l'heure : un exploit. Le temps passe, et même trépasse, voire trop passe. Soudain une odeur de vanille se répand dans le salon. Miam, la crème brûlée est prête, je l'avais (presque) oubliée. Mais voilà, au plus il s'approche de la cuisine, au plus l'odeur de vanille ... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 mars 2008

Le chevalier du miroir

Alors Betty Neuneu !!! Quoi de neuf dans ta vie ? Il paraît que tu réussis à te faire peur, le matin, dans ta salle de bains ? Tu te lèves et tu te bouscules, tu ne te réveilles pas, comme d’hab. ! Et puis … Dans ton miroir, soudain, tu croises, l’air chagrin … Un preux chevalier, Dieu ! Mais qu’est-ce donc, John ???!!!! Duguesclin ! Madame. Et si Madame me le permet, je ferai remarquer à Madame que Madame a vu Julien, hier … Eh oui, sous ce qu’il reste de ta frange noire, cet œil charbonneux, c’est bien... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 février 2008

La reine des tartes

Neuneulogie ! Ou comment faire croire à vos talents de cuisinière ! L’illusion du réel ! Maupassant n’aurait pas dit mieux ! Tarte BETTY, la seule que je ne rate jamais ! Tu prends une pâte feuilletée toute faite et encore consommable (tu ne crois pas que je vais m’enquiquiner à la faire moi-même !) 2 ou 3 courgettes qui traînent lamentablement dans ton frigo depuis des jours et des jours (fais gaffe aux poils !). Nul n’est besoin de les éplucher. J’aime ! Evite tout de même les légumes pourris. Un fond de... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 18:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 janvier 2008

J'ai toujours une petite tranche de jambon dans mon frigo

Betty Neuneu, la prochaine fois que tu voudras lasurer les neuf portes (l’ai pas fait exprès !) que tu viens de poser, ne passe plus en boucle et à fond Le Freak, C’est Chic … Ou alors, éteins d’abord ton four … Ou installe des détecteurs de fumée (bientôt obligatoires, je te le rappelle !) Juste une pensée émue pour ton four précédent qui a tenu moins d’une semaine ! Oui, je sais, le plat était fendu et tu ne l’avais pas vu. Certes, mais tu n’as pas vu non plus ce jour-là que ta cuisine s’emplissait d’une fumée... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 décembre 2007

Canary Betty

Grand ménage chez Betty Neuneu ! Armée de mon aspirateur jaune canari, je ressemble à l’ange exterminateur, version « guerre des moutons ». En voici justement qui me narguent ! Ils s’imaginent peut-être que je ne puis les atteindre ! Ah ! mais c’est sans compter sur mon sens inné de la frappe stratégique ! Je dévisse une partie du tube aspirant et parviens ainsi à dézinguer mon ennemi, retranché dans un interstice qu’il pensait hors de ma portée. Eh ! Eh ! Rien ne me résiste ! Forte de ma petite victoire, je... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2007

Les vases communicants

Oh sublime cadeau, tant d'honneurs (im)mérités. Laurent Neuneu est très heureux, il a reçu de son amie Betty Neuneu le plus beau des cadeaux : l'unique pot de confiture d'une recette rigoureusement élaborée et si tendrement écrite. Fier comme Artaban, il décide d'en faire profiter tous ses amis lors d'une soirée crêpes improvisée. En cette veille de vacances, Laurent Neuneu se sent l'âme touriste alors sac de cours allégé (il ne sait pas encore que cela lui évitera une catastrophe bien pire) : quelques copies à... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 16:39 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 février 2007

Massacre à l'éplucheur

Week-end confiote chez la Grande Tara …. Il fallait bien qu’un jour Betty Neuneu se laisse inviter ! Elle aurait peut-être pu préciser, la cinglée des confitures, qu’un kilo de poires (et attention : pas n’importe lesquelles !) achetées, ça n’a plus tout a fait le même poids dès que tes petites mains agiles les ont épluchées et tronçonnées … Bref, si je me retrouve avec deux pots (en supposant que la suite des opérations se déroule sans encombre …), j’aurai beaucoup de chance ! Dans le pire des cas, je me rue lundi... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 16:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 octobre 2006

Au voleur

Laurent Neuneu va à la poste. Augmentation de tarif, ses timbres sont périmés. Non, public aimé, il te rassure, ses timbres ne sont pas à validité permanante, il a besoin de timbres à 1 centime d'euro. Un rapide calcul (mental) 100 timbres à 1 centime, ça fait 10 euros, euh plutôt 10 centimes... Premier effroi, n'est pas prof de maths qui veut. Peu importe, la définition française d'un centime va le sauver , cela fait donc 1 euro. Ouf, pas trop cher donc Laurent Neuneu va pouvoir prendre des timbres à 5 centimes, 20... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 16:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 août 2006

Un coup de pinceau ?

Tiens ! Voilà le printemps qui s'achève ...L'été aussi, d'ailleurs ...Sans doute est-il temps de penser à protéger ses fenêtres des assauts des tempêtes ! Soufflez,vents infâmes ! Tombez, pluies diluviennes ! Tiens, une magnifique peinture vert d'eau : il ne m'en faut pas plus pour démarrer illico mes travaux ! Dans la foulée, pourquoi ne pas relooker l'intèrieur ... Un blanc cassé ? Ce ne fut qu'une fois sa besogne achevée, que notre amie Betty Neuneu s'aperçut qu'elle avait repeint ses fenêtres avec une superbe... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2006

LE SENS DE LA VIE

S'il y a bien un truc dont j'aimerais un jour me libérer définitivement, outre mon angoisse existentielle -une broutille- c'est bien cette inversion droite-gauche dont aucun des fameux trucs que me donna un jour mon moniteur d'auto-école (lequel n'en pouvait plus !) n'a pu me guérir. Au contraire, à l'inévitable confusion s'ajoutait un temps record de reflexion inutile et désespérée ... Combien de malheureux passants ai-je envoyé vers une mauvaise direction ? Combien d'égarés ne sont jamais rentrés chez eux de par ma faute... [Lire la suite]
Posté par Neuneuland à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]